THEMATIQUE

Formation Professionnelle

<
De par sa représentativité, Plastalliance siège de droit et en direct au sein de l’Observatoire de la Plasturgie.

Plastalliance participe aux missions d l’Observatoire qui sont les suivantes :
Développer une meilleure connaissance des métiers et des qualifications de la branche ;

Anticiper, en assurant par une veille prospective permanente, l’évolution qualitative, quantitative, économique et sociale des métiers et des compétences de la branche ;

Accompagner les entreprises de la branche à travers la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ;

Communiquer auprès des entreprises, des salariés et des partenaires sociaux de la branche professionnelle ;

Conduire les études prospectives sur les emplois et les compétences dont la branche aura besoin, afin de déterminer la nature et le volume des futurs emplois, et, en conséquence, de définir les formations appropriées.

Plastalliance est également membre de droit et en direct de la Commission Nationale Paritaire de l’Emploi de la Plasturgie et des Composites (CNPE).
La CNPE a notamment pour missions :
– de proposer la politique générale de formation professionnelle continue dans la profession, les réunions plénières demeurant l’instance décisionnaire de la politique de la branche ;
– de formuler des propositions et recommandations quant aux priorités à assigner aux politiques ou actions de formation mises en œuvre dans le cadre des dispositifs de formation professionnelle tout au long de la vie définis au sein du présent accord (plan de formation, CPF, contrats et périodes de professionnalisation) ;
– d’élaborer et d’actualiser régulièrement les listes de formations éligibles au CPF ;
– de préconiser les actions en vue du développement de la validation des acquis de l’expérience, compte tenu notamment du bilan des expérimentations en cours au sein de la plasturgie ;
– de proposer les qualifications professionnelles qui lui paraissent devoir être développées dans le cadre du contrat et de la période de professionnalisation ;
– de fixer, avec la validation du CA de l’OPCA de la branche, les taux de prise en charge des différents dispositifs de formation (contrat et période de professionnalisation, repérage et évaluation des CQP, PIP…) ;
– d’élaborer des recommandations en faveur de l’égalité d’accès à la formation professionnelle de certains publics ;
– de définir les actions prioritaires visant à guider les entreprises dans l’élaboration de leur politique de formation ;
– de suivre, en lien avec l’observatoire, la mise en place du présent accord dans les entreprises d’un point de vue quantitatif et qualitatif, notamment sur le nombre de CPF mis en œuvre, le nombre d’entreprises concernées, etc. ;
– d’assurer, en lien avec l’observatoire et les organismes de formation de la plasturgie, une veille sur les évolutions technologiques, les besoins de compétences, l’implantation des centres et des organismes de formation, etc.
Plastalliance siège également de droit et en direct au sein du Comité de section professionnelle de branche (CSPB).
Le CSPB a pour missions de :
– proposer au conseil d’administration de l’OPCA de branche les orientations en matière de développement de la formation ;
– proposer les priorités et règles de prise en charge des formations et des demandes de financements d’études ;
– proposer les financements à attribuer aux CFA dans le respect des dispositions légales et réglementaires ;
– proposer et de suivre les actions collectives spécifiques de la branche ;
– suivre l’activité de l’OPCA de branche pour la section plasturgie.