Posté le 25/03/2018 

Formation professionnelle : les 12 mesures du projet de Loi

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 05 mars 2018, Madame La Ministre Muriel Pénicaud a dévoilé les 12 mesures qui doivent permettre la « Transformation de la formation professionnelle ».

Le Ministère annonce qu’il présentera en Conseil des ministres, pour la deuxième quinzaine d’avril, un projet de loi “pour la liberté de choisir son avenir professionnel”. Il regroupera la réforme de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’assurance chômage.
Comme l’indique à juste titre le Ministère, il faut une réforme car la formation professionnelle actuelle
1. N’est pas juste, il y a une double inégalité
2. N’est pas à la hauteur de la transformation des métiers et des mutations technologiques
3. N’est pas adaptée aux aspirations des citoyens

Ainsi que les autres branches, la filière de la plasturgie et des composites sera bien entendu concernée.

Les 12 mesures du projet de Loi :

Pour les salariés et les demandeurs d’emploi : des droits plus importants et un accès plus facile :
1 – Tous les salariés verront leur Compte Personnel de Formation (CPF) crédité de 500 € par an pour choisir leurs formations en toute liberté
2 – Pour les salariés non qualifiés, 800 € par an plafonné à 8 000 € leur permettront de changer de catégorie professionnelle
3 – Tous les salariés à temps partiel, qui sont en majorité des femmes, auront davantage de droits
4 – Le CPF de transition apportera davantage de droits pour les formations longues
5 – Les formations seront facilement accessibles et évaluées en toute transparence
6 – Un nouveau conseil en évolution professionnelle sera créé pour accompagner les salariés
7 – Les demandeurs d’emploi auront davantage accès à la formation

Pour les entreprises : simplification pour toutes et mutualisation pour les TPE PME

8 – Les TPE et PME bénéficieront d’une solidarité financière des grandes entreprises pour faciliter l’accès de leurs salariés à la formation
9 – Simplification : les entreprises ne paieront plus qu’une seule cotisation, la cotisation formation professionnelle, au lieu de deux aujourd’hui ( 1,68% pour le entreprises de 11 salariés et plus ; 1,23% pour les entreprises de moins de 11 salariés)
10 – La cotisation formation professionnelle sera automatiquement collectée par les Urssaf, ce qui simplifiera les démarches administratives des entreprises et évitera certaines dérives
11 – La construction du plan de formation sera fortement simplifiée
12 – L’innovation pédagogique sera libérée et encouragée

Retrouvez ci-après le dossier de presse du Ministère

Dossier de presse reforme de la formation professionnelle

Par le service Formation Professionnelle de Plastalliance

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

Facebook

Twitter

Linkedin

Découvrez ou redécouvrez les 24 heures de la plasturgie et des composites sur www.plastalliance.info

Share This